Macgyver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Macgyver

Message  LUPIN le Ven 31 Mar - 14:11

Etant assez fan par le passé de cette série, surtout des 1ères saisons, je voulais savoir si vous avez eu la chance de la revoir en dvd.

_________________
Visitez le site et le forum d'EDGAR DE LA CAMBRIOLE
avatar
LUPIN
WEBMASTER
WEBMASTER

Nombre de messages : 1556
Age : 39
Localisation : L'Aiguille Creuse
Date d'inscription : 08/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://edgardelacambriole.forumculture.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macgyver

Message  actarus999 le Ven 31 Mar - 14:34

oui revu recement sur tf1, ca reste exellent et ca m'a surtout foutu une claque et rappelle que j'arrivais sur la 30aine ( guerre froide etc...)
une serie a voir, revoir et avoir en somme...
avatar
actarus999
ANIMATEUR DU FORUM
ANIMATEUR DU FORUM

Nombre de messages : 167
Age : 40
Localisation : Euphor
Date d'inscription : 13/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macgyver

Message  LUPIN le Ven 31 Mar - 14:54

superbe! j'avais oublié mon âge Wink aussi ! je viens de découvrir qu'un téléfilm avait été fait en 2003 :

"En 2003, les téléspectateurs américains font la connaissance... du neveu de MacGyver ! Réalisé par Stephen Herek, le téléfilm Young MacGyver suit les aventures de Clay MacGyver (Jared Padalecki) qui, comme son illustre oncle, rejoint la célèbre Fondation Phoenix et montre très vite un don pour se tirer des situations les plus périlleuses grâce à sa seule imagination... "

sources: allocine




Photo de Jared Padalecki vu dans Le Vol du Phoenix et dans la série Supernatural.

J'aimerais bien me procurer cette série : 7 saisons, 2 téléfilm hors-saison en 1994 et ce téléfilm de 2003!

Sur allociné, on apprend pas mal sur cette série comme sur les inventions :

"Les nombreuses inventions conçues par MacGyver (surnommées "MacGyverisms" en VO) sont possibles et plausibles. Mais, durant les épisodes, toutes les étapes de fabrication n'étaient pas exposées et ceci pour des raisons de sécurité. Donner à la télévision les ingrédients d'une bombe construite à partir d'une pomme de pain et de sève n'aurait pas été très responsable..."

_________________
Visitez le site et le forum d'EDGAR DE LA CAMBRIOLE
avatar
LUPIN
WEBMASTER
WEBMASTER

Nombre de messages : 1556
Age : 39
Localisation : L'Aiguille Creuse
Date d'inscription : 08/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://edgardelacambriole.forumculture.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macgyver

Message  LUPIN le Lun 3 Avr - 21:41

Allez hop un article très complet ui revient sur la biographie de MacGyver. En lisant cet article, j'ai découvert qu'il y eut un spin off (enfin une tentative) de la série sur les frères Colton, sobrement appelé The Coltons notamment avec Cubba Gooding Jr. le perso de McGyver y est apparu dans l'épisode 130 MacGyver en guest star selon l'article issu du site Moonlighting. Cet épisode aurait dû être le pilote du spin-off qui n'eut jamais lieu.


"[...]

MacGyver – dont on ne connaîtra le prénom que lors d’un des derniers épisodes (« Good Knight, MacGyver »)… Angus ! (il le déteste et refuse de le dévoiler) – naît probablement en 1950, un 23 mars, à Mission City dans le Minnesota, état du nord des Etats-Unis, où il passera la totalité de son enfance. Fils de James et de Helen MacGyver, il perd, à l’âge de sept ans, son père et sa grand-mère maternelle, Sylvia Jackson, tués dans un accident de voiture. Il sera dès lors éduqué par sa mère et par son grand-père maternel, Harry.

Véritable casse-cou dans sa jeunesse, MacGyver, pour ses dix ans, reçoit de son grand-père un cadeau déterminant : une boîte complète de petit chimiste. Ce présent, ajouté à un abonnement à une revue de mécanique, contribuera à lui apprendre le calme et la concentration et à faire de MacGyver devenu adulte le roi de la débrouillardise !

D’autres situations ou évènements seront primordiaux pour son avenir :

- Une mère qu’il adore : il sera toujours très tendre avec les femmes qu’il rencontrera; mais étrangement, il refusera toujours de se lier plus sérieusement, comme si la perte de son père l’avait rendu méfiant.
- Un grand-père bourru, mais sincère dont il héritera le bon sens et une ingéniosité naturelle. Sous son influence, il préférera plus tard une bonne partie de pêche plutôt qu’une soirée dansante. D’ailleurs, il ne sait pas danser !
- A onze ans, MacGyver se saoûle ! avec un copain : il sera à jamais dégoûté de l’alcool.
- Ils sont quatre, comme les quatre mousquetaires. En 1963, les « Téméraires », comme ils aiment à s’appeler entre eux, décident de s’acheter un revolver pour tirer sur des bouteilles vides. L’un d’entre eux vise un oiseau, MacGyver se rue sur lui et lui fait lâcher l’arme; le coup part, blessant mortellement son ami Jessie. MacGyver avait treize ans, jamais il n’oubliera : de là, son aversion maladive pour toute arme à feu.
- La mort croise la route de Mac dès son plus jeune âge. Elle se rappellera à lui en maintes occasions, lui faisant apprécier, peut-être plus que d’autres, la solidité de l’amitié. Il faut sans doute chercher là aussi l’origine de son refus de s’attacher, de rester en place, son goût du risque; mais également, l’attention qu’il porte à autrui et particulièrement son désir d’aider toute personne en difficulté.
- Scout, MacGyver porte toujours sur lui un petit couteau suisse aux nombreuses lames, couteau dont il ne se départira pas, devenu adulte; cet accessoire lui sauvera d’ailleurs plusieurs fois la vie.

Adolescent, MacGyver se tourne tout naturellement vers les sciences et la physique, on s’en serait douté. Ses deux années auprès de son professeur Willis seront, d’après l’intéressé lui-même, les plus belles années de sa vie. Mac termine brillamment ses études en remportant, en 1973, le grand concours de physique de son université.

Il part ensuite pour le Vietnam où, malgré tout, il aurait appris beaucoup sur les armes à feu et sur les explosifs. Rentré au pays, il quitte le Minnesota pour la Californie. C’est là-bas qu’il fait la connaissance de Pete qui l’engage dans sa Fondation, impressionné par ses qualités morales et techniques.

A partir de ce moment, sans compter de précédentes opérations qu’il a menées en « free-lance », MacGyver se consacre entièrement à la Fondation Phoenix qui le fera voyager dans le monde entier, pour son plaisir et le nôtre ;

Les buts de la Fondation sont souvent très vagues. Entité complexe affiliée au gouvernement, servant de couverture pour les renseignements américains, elle agit en fait dans des domaines extrêmement variés : tests scientifiques et militaires, protection de témoins, protection du patrimoine culturel d’un pays. Mais rapidement, la Fondation Phoenix va s’investir énormément dans le domaine écologique et humanitaire (études, financements, campagnes de sensibilisation, sauvegarde). En parallèle, Phoenix se spécialisera de plus en plus dans les sciences : les bâtiments qui la composent sont occupés par d’éminents scientifiques disposant de nombreux laboratoires dont l’entrée est souvent « top secret ».

Outre des qualités scientifiques, MacGyver se doit d’avoir une forme physique à toute épreuve, et c’est vraiment le cas de le dire quand on compte le nombre de pièges, traquenards, épreuves en tous genres qu’il affronte. Sur ce plan-là, pas de problème : depuis tout petit, bien qu’adorant les musées (!), il ne néglige pas pour autant les sports et ira même, pour payer ses études, jusqu’à s’engager comme ouvrier bûcheron. Alpinisme, ski, surf, marathon, deltaplane, plongée, parachutisme et équitation n’ont plus de secret pour lui, mais le sport préféré de ce véritable Nicolas Hulot de l’aventure restera toujours le hockey sur glace, pratique qui doit beaucoup à l’acteur qui lui prête ses traits, Richard Dean Anderson étant un fou de hockey.

Et voilà notre héros prêt à affronter mille dangers, à la fois courageux et fragile devant ses peurs les plus enfouies, préférant et de loin un rafistolage bien fait à une rafale de mitraillette. Car c'est ici que la série se détache nettement de ses congénères : oubliés les James Bond, Hooker, Moulin et autres Agences tous risques, MacGyver est un pro du système D, utilisant ce qu'il a sous la main pour se tirer d'un mauvais pas - et cela ne réussit pas toujours - mais il faut bien avouer que les scénaristes ont eu la brillante idée de lui fournir, à chaque fois, l'outillage indispensable dans le lieu adéquat !
Toujours est-il que des spécialistes planchent des heures sur chaque épisode pour que chaque "truc" soit crédible : car chaque procédé employé par notre héros fonctionne ! Eh oui, incroyable, mais authentique. Il est toutefois déconseillé d'essayer d'en faire autant chez soi; par souci de sécurité, le mode d'emploi est souvent incomplet : il manque alors l'un ou l'autre ingrédient visuel ou énoncé par Mac de telle sorte qu'en réalité, l'expérience raterait à coup sûr. L'on n'est jamais assez prudent. Les innombrables astuces de Macgyver sont, en tout cas, testées sérieusement avant d'être insérées dans les scenarii et s'inspirent même parfois des idées envoyées par des téléspectateurs fans !

En fait, le "MacGyver system" comme je l'aime à l'appeler fait partie intégrante de notre vie courante : qui n'a pas un jour utilisé un de ces petits trucs de grand-mère ou autres pour pallier à un manquement technique. Il ne faut souvent pas chercher loin : me croirez-vous si je vous dis que l'un des vieux carrelages de ma cuisine ne tient que par un bon gros chewing-gum machouillé, tout autre système ayant échoué. Et que j'ai eu la surprise d'entendre un électricien me demander du papier alu, histoire de réparer - provisoirement !! - un fusible.

Par extension, est né d'ailleurs aux Etats-Unis un courant inspiré de la série et qui fut évidemment appelé le "MacGyverisme", authentique philosophie de la vie de tous les jours ! Et je ne serais pas davantage surprise de voir ses dérivés dans une des futures versions du dictionnaire...

La preuve ? Le nom de la série qui est passé dans le langage usuel.

Un "MacGyver" :

a. quelqu'un qui se dévoue pour les autres en cherchant des solutions simples à leurs problèmes.
b. Technicien ingénieux qui bricole en cas de panne.
c. Solution ingénieuse à un problème.

Un "Macgyverisme" (outre le fameux courant dont je vous parlais) : truc-miracle, solution farfelue, mais efficace.

Plus concrètement, un collège de l'Utah (ou de l'Oregon, suivant les sources !) a créé une nouvelle section, le MacGyver Survivor Project, ou comment se tirer d'une situation délicate avec ce que l'on a sous la main. Sans compter l'histoire véridique de ces jeunes Californiens en panne dans le désert et qui se sont rappelés un des trucs de notre Indiana Jones des années nonante, ce qui leur a sauvé la vie !

Encore une fois, l'engouement pour la série, outre par son contenu, est né d'une osmose parfaite entre la version originale et la voix française de Richard Dean Anderson. Comme celles de "Columbo", de "Starsky et Hutch" et "Chapeau melon et bottes de cuir", la voix française de MacGyver est déterminante pour la qualité de l'écoute : chaleureuse, vibrante et enjouée, voilà une voix qui doit tout à son propriétaire, Edgar Givry !

Les seconds rôles font également la force dominante de cette série et s'avèrent tout aussi importants que celui de MacGyver.

C'est à l'école que Mac fera la connaissance de Jack Dalton que l'on retrouve dans pas mal d'épisodes : "Le plus ancien et le plus encombrant de ses amis ! Doté d'un humour très particulier, d'un sans-gêne sans limite et d'un sens de l'honnêteté des plus singuliers, ce moustachu rondouillard passe son temps à avoir des ennuis" (2) et n'appelle son ami Mac que justement quand il y est jusqu'au cou. Seulement voilà, son ami d'enfance, MacGyver le connaît et il sait que, sous ses apparences de voyou et de menteur, Jack Dalton a le coeur sur la main et qu'il est courageux, prêt même à sacrifier sa vie pour un ami.

L'épisode "Partners" (Associés - 1987) rappelle d'ailleurs que c'est en remplaçant Jack, chauffeur de taxi, qu'il rencontrera Pete Thornton, son futur employeur, directeur des opérations pour la Fondation Phoenix.

Ce jour-là, il croisera aussi, pour son plus grand malheur cette fois, la route de Murdoc, tueur professionnel qui deviendra son ennemi juré, en en faisant vraiment une affaire personnelle. Murdoc - Murder - Meurtre - nom prédestiné - a deux particularités pour le moins dangereuses : pousser l'art du déguisement à son maximum et photographier ses victimes au moment où il les supprime. Il a de plus une fâcheuse manie : renaître de ses cendres ! On le croit mort ? Le voilà qui réapparaît dans un épisode suivant !

Pete Thornton, quant à lui, est peut-être le patron de Mac, mais son plus fidèle ami. Homme affable, ayant tendance à prendre du poids, Pete est quand même à l'occasion un homme de terrain, n'hésitant pas à soutenir MacGyver dans les pires difficultés. Anecdote qui n'en n'est pas une : l'acteur, Dana Elcar, fut victime d'une grave maladie des yeux, le glaucome. Son personnage subit le même problème médical à l'écran et fut soutenu moralement par MacGyver et par Richard Dean Anderson qui refusa de faire disparaître son ami de sa vie fictive et réelle.

Harry Jackson, grand-père de Mac, apparaît dans plusieurs épisodes de la série. Et même quand il y est absent, son petit-fils ne manque pas de le rappeler en flash-back ou en paroles ("Mon grand-père Harry disait toujours..."), ce qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler la célèbre femme (qui, elle, n'apparaît jamais à l'écran) d'un petit lieutenant de la police criminelle ! Depuis que MacGyver a rejoint la Californie, il ne voit pratiquement plus jamais Harry. C'est un remord qui le poursuivra souvent : de même qu'il n'a pu être présent lors du décès de sa mère, il sera absent quand son grand-père meurt. Vraiment absent, puisqu'il échoue à l'hôpital dans un coma profond. Ce qui lui vaudra de faire un étrange rêve mêlant son grand-père Harry et ses parents déjà disparus dans un épisode chargé en émotion, "Passages" (Voyage au royaume des ombres - 1990).

Toujours côté famille, il faut noter que lors du 139ème et dernier épisode de la série, apparaît un personnage qui n'est peut-être pas un second rôle, mais qui, dans le coeur de Mac, va prendre la première place : son fils ! dont il ignorait l'existence...

Les Colton, famille noire haute en couleurs (!), interviennent aussi dans certaines péripéties de notre aventurier : Frank Colton, chasseur de primes, ses frères Jessie et Billy, leur plantureuse "Mama" font partie des amis de Mac et voleront d'ailleurs très vite de leurs propres ailes dans une série indépendante baptisée simplement "Les Colton" dont l'invité de marque sera bien sûr MacGyver "himself" !

Et enfin, il y a les femmes ! Baroudeur au coeur tendre, célibataire endurci, Mac est néanmoins souvent entouré de femmes : on lui compte de nombreuses amies dont la naïve, mais charmante, Penny Parker. Penny au physique ravageur, bavarde comme une pie, passe par tous les métiers dans le but avoué de devenir actrice, adore littéralement son ami Mac et, malheureusement pour elle, court aussi le risque de tomber sur le redoutable Murdoc qui est fou amoureux d'elle.

Nikki Carpenter, elle, travaille pour la Fondation Phoenix. Ses relations avec notre héros sont assez tendues, ce qui n'empêche pas qu'ils s'entraident courageusement en cas de nécessité.

Côté coeur, MacGyver fait des ravages : son premier amour semble être Roxane, soeur jumelle de Carla, que les téléspectateurs retrouveront dans un épisode plein de suspense ("Two times trouble" - L'une chante, l'autre peint - 1989). Suivront Helen, Amy, Karen, Deborah (la femme de sa vie !), Lisa, Maria, Jenny, Kate, Mike (si, si, c'est une fille), Sophia, Sara, Natalia... Un véritable tombeur !
Cependant, contrairement aux apparences, ce bourreau des coeurs n'est pas du tout un dragueur : ce sont toujours les circonstances, la découverte d'un caractère ou simplement l'alchimie simple et mystérieuse qu'on nomme "coup de foudre" qui font leur oeuvre de Cupidon.[...]


21 juillet 2005
Goobie

_________________
Visitez le site et le forum d'EDGAR DE LA CAMBRIOLE
avatar
LUPIN
WEBMASTER
WEBMASTER

Nombre de messages : 1556
Age : 39
Localisation : L'Aiguille Creuse
Date d'inscription : 08/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://edgardelacambriole.forumculture.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macgyver

Message  Magali le Mer 5 Avr - 15:42

J'en ai appris des choses sur ce héros dont le poster orné ma chambre! lol!
avatar
Magali
Grand Maître de la Cambriole
Grand Maître de la Cambriole

Nombre de messages : 223
Date d'inscription : 19/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macgyver

Message  LUPIN le Mer 5 Avr - 16:59

J'ai honte de le dire, mais mon cahier de texte était rempli de photos découpées dans les programmes TV de Macgyver: j'adorai le côté aventurier et pacifiste du perso!

_________________
Visitez le site et le forum d'EDGAR DE LA CAMBRIOLE
avatar
LUPIN
WEBMASTER
WEBMASTER

Nombre de messages : 1556
Age : 39
Localisation : L'Aiguille Creuse
Date d'inscription : 08/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://edgardelacambriole.forumculture.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macgyver

Message  Meggascoobi le Ven 6 Avr - 12:47

J'ai aimé Mac, mais il est un peu gonflant à force de le regarder.
Il est pas mal dans Stargate SG 1.
Enfin le début parce que sa me gonfle, quand la série dure trop longtemps.
avatar
Meggascoobi
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 361
Localisation : Pirate au sein de l'Arcadia
Date d'inscription : 28/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macgyver

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum