1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  LUPIN le Mer 8 Nov - 22:59

Postez ici tous vos commentaires sur ce titre!

_________________
Visitez le site et le forum d'EDGAR DE LA CAMBRIOLE
avatar
LUPIN
WEBMASTER
WEBMASTER

Nombre de messages : 1556
Age : 39
Localisation : L'Aiguille Creuse
Date d'inscription : 08/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://edgardelacambriole.forumculture.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  remington le Mer 8 Nov - 23:26

Les graphismes sont plutot superbe ,la façon de filmer Lupin et sa bande sont tout simplement une merveille on a l'impression de voir un conte familial ,cela vient du fait surtout qu'il y a une histoire de princesse.

_________________
http://elvira.forumculture.net/index.forum

http://img47.imageshack.us/img47/7726/lupin44oa6.jpg

avatar
remington
ANIMATEUR DU FORUM
ANIMATEUR DU FORUM

Nombre de messages : 1208
Date d'inscription : 24/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  archangel le Mar 30 Jan - 20:03

j'ai la casette de VIDOCQ contre Cagliostro en vhs chez Lanterne Magique avec le générique en Français mais malheureusement amputé d'un quart d'heure Zenigatta si apelle Lapoulaille
avatar
archangel
As de la Cambriole
As de la Cambriole

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 02/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  remington le Mer 31 Jan - 3:04

Il ya eu générique Français à ce film? Shocked ca doit ètre top ?

_________________
http://elvira.forumculture.net/index.forum

http://img47.imageshack.us/img47/7726/lupin44oa6.jpg

avatar
remington
ANIMATEUR DU FORUM
ANIMATEUR DU FORUM

Nombre de messages : 1208
Date d'inscription : 24/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  archangel le Mer 31 Jan - 14:24

je l'ai déjà diffusé dans mon émission mais je la remettrait dans la spécial lupin
avatar
archangel
As de la Cambriole
As de la Cambriole

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 02/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  remington le Mer 31 Jan - 14:30

Merci ca me permettra d'étoffer ma culture Lupinesque.

_________________
http://elvira.forumculture.net/index.forum

http://img47.imageshack.us/img47/7726/lupin44oa6.jpg

avatar
remington
ANIMATEUR DU FORUM
ANIMATEUR DU FORUM

Nombre de messages : 1208
Date d'inscription : 24/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  Meggascoobi le Mer 13 Juin - 9:19

Il est vraiment bien ce film, c'est le premier que j'ai regarder.
avatar
Meggascoobi
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 361
Localisation : Pirate au sein de l'Arcadia
Date d'inscription : 28/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  naked snake le Mer 31 Aoû - 20:11

c'est le premier lupin III que j'ai vue,
avec le recul j'ai trouvé dommage que le personnage de lupin soit assez "édulcoré" Sad , c'est un bon film mais je trouve que c'est plus un myazaki q'un lupin (on l'attribue d'ailleurs souvent a myazaki). Ce film n'en reste pas moins un excellent film d'aventure famillial avec des personnages attachants et un très bon niveau d'animation (il a été réaliser en 4 mois affraid).
avatar
naked snake
Cambrioleur confirmé
Cambrioleur confirmé

Nombre de messages : 25
Localisation : en mission d' infiltration dans la jungle
Date d'inscription : 31/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  veggie 11 le Mer 31 Aoû - 20:24

Joli film en effet et comme tu le dis bien, il tire plus du film Miyazaki que lupinesque. Dommage pour la sous-exploitation de Goemon et pour les caractères détournés de Jigen et Fujiko...


PS : j'ai remarqué que malgré ses grandes qualités artistiques, ce film a de nombreuses lacunes dans le dessin dès qu'une image est mise sur pause. Apparemment, les quatre mois n'ont pas suffi à corriger tous les défauts. Je pense notammetn au design très variable de Jigen qui passe du bien dessiné au hideux... Ce qui n'enlève pas bien sûr les somptueux décors du ''Château de Cagliostro''. As-tu vu le premier doublage datant de 1984 ?
avatar
veggie 11
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 566
Age : 28
Localisation : Alpes suisses
Date d'inscription : 01/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.naru1202.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  naked snake le Jeu 1 Sep - 20:16

Pour le doublage de 84 je ne sais pas car j'ai l'édition ultime (l'édition avec les bords verts) avec 2 dvd, le carnet de story-board, le mini livret et le poster. Question
avatar
naked snake
Cambrioleur confirmé
Cambrioleur confirmé

Nombre de messages : 25
Localisation : en mission d' infiltration dans la jungle
Date d'inscription : 31/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  veggie 11 le Jeu 1 Sep - 20:34

Je parle de cette édition :




C'est Philippe Ogouz qui doublait déjà Lupin.
avatar
veggie 11
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 566
Age : 28
Localisation : Alpes suisses
Date d'inscription : 01/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.naru1202.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  naked snake le Jeu 1 Sep - 21:07

J'en ai souvent entendue parler et j'adorerais me la procurer mais elle est devenue asser rare ! Crying or Very sad
avatar
naked snake
Cambrioleur confirmé
Cambrioleur confirmé

Nombre de messages : 25
Localisation : en mission d' infiltration dans la jungle
Date d'inscription : 31/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  mauser91 le Dim 25 Sep - 16:30

Voici mon avis sur le film :

C'est le premier, le tout premier que j'ai vu. Je ne connaissait pas l'univers de la série, et je voulait le voir parceque c'était le seul de Hayao Miyazaki que je n'avait pas vu. Et bah autant vous dire que c'est un de mes préfférés du réalisateur ! J'ai été littéralement scotché, par les personnages principaux, les dessins, l'histoire...Il n'a vraiment pas volé son statut d'oeuvre culte !

Tout d'abord, techniquement parlant : L'animation superbe, fantastique. J'ai en tête la scêne de poursuite comme beaucoup, mais aussi le passage ou le héros peine à pénetrer dans la chambre de Clarisse, sur les toit du chateau, surtout quand il VOLE dans les airs (ça me fera toujours autant sourirs comment il défie les lois de la gravité Laughing ). Les designs des personnages très beau je trouve, très séduisant même. Réussite.

Les personnages : J'ai tout de suite aimé la classe et le savoir faire de Lupin/ Edgar et Jigen (qui est devenu bien vite mon perso favori). Bon, il est claire que nos héros ne correspondent pas tout à fait à leurs personalité originales, surtout Fujiko/ Magali, c'est sur j'aurais vu le film après Mamo ou Babylone, j'aurais été surpris. Mais le subjectif l'emportera sur l'objectif, et m'attacherait à cette version gentillette du manga. Autant vous dire d'ailleurs que j'ai été pas mal surpris en voyant Mamo juste après, mais j'y reviendrait sur le topic de ce film. Quand aux méchants, Le Compte et Jodor, machiavéliques, bien méchants commes on les aimes. Quand à Clarisse, c'est une heroine 100% miyazakienne comme le réalisateur m'a habitué, touchante et attachante. Réussite.

Les scênes d'actions sont bouleversifiantes et bien réalisés. Les musiques belles.

Et maintenant, LE DOUBLAGE, ou plutot LES doublages, que j'ai pu voir tous trois :


DOUBLAGE DE 1982 (VIDOCQ) :

Philippe Ogouz impeccable en Lupin, courageux, intelligent, bon-vivant. C'est probablement sa première dans le rôle, et sa performance est déja excellente.

Gérard Hernandez : Très bon sur Jigen, le coté raleur en plus. Dommage que la scêne de la bataille pour els spaghettis soit coupées.

Béatrice Delfe : La voix colle bien, très bien même, mais le coté sexy et manipulatrice (la faute à la réécriture du personnage) n'y est pas. Dommage.

Jacques Férrière : Je le trouvait déja excellent sur la série 2 avec sa voix criarde à mourir, là il a bien compris le coté sérieux de Zaza.

Roger Carel : Le maestro du doublage français dans le rôle du pourri de service, autant vous dire qu'il fait des vermeilles !

Philippe Dumat : Jodor ? J'adore !

Céline Monsarrat : Simplement la meilleur voix vf du personnages. Elle donne au personnage un coté "Blanche-Neige" qui lui correspond indéniablement.

La chanson titre chantée français avec une chanteuse qui s'en sort très bien, elle a une belle voix.

L'adaptation est mi-correct, mi-faites à l'arrache (c'est du moins l'impression que ça me fait), mais j'ai trouvé certaines répliques très percutantes, surout la discussion entres Lupin et Jigen dans la voiture au début après le braquage.

Ce doublage est magnifique, mais c'est franchement dommage pour la censure. Une semi-réussite.


DOUBLAGE DE 1996 (WOLF)

Yann Le Madic : Trop jeune pour le perso, mais on sent qu'il a voulu s'investir, et je tiens à le souligner.

Christian Visine : Son Jigen est sympatoche, mais le fait qu'il vouvoi Lupin est déroutant.

Sandrine Fougère : Pas trop mal sur Fujiko, mais elle m'a pas trop marqué.

Michel Tureau : Excellent sur Goémon et le Compte. Sa voix correspond au personnages, et il arrive à les différencier et à faire ressortir leurs personalité originales.

Hervé Caradec : Son Zenigata est assez plat, mais pas mauvais pour autant. Mais son Jodor est extra, avec sa voix de serpent (l'impression que ça me fait).

Léa Gabriele : Une Clarisse plus "impulsive" que dans la version précédente, mais aussi un coté déterminé et une certaine noblesse propre à une princesse.

L'adaptation, basé sur la 1ère VA, est une catastrophe interplanétaire. C'est tellement à coté de la VO que c'est à sa tordre de rire.

Bref, malgré l'adaptation, l'interpretation est correct, les comédiens sympas, on passe quand même un bon moment.


DOUBLAGE DE 2005 (EDGAR)

Philippe Ogouz : Son interpratation est égale à celle de 1982, donc manifique ! Malgré le romantisme du personnage, il donne toujours le coté bon-vivant et blagueur.

Philippe Peythieu : La classe incarnée ! Malgré l'édulcoration du personnage, Jigen est toujours aussi classe. Mais il montre aussi un coté "coeurs tendre dans ce corps d'ours" dans ce film, nottament lorsque Clarisse l'appelle Monsieur Jigen, qui m'a fait mourir de rire. Je suis fan de Philippe, et l'entendre dans un animé japonais m'a vraiment fait sourir.

Catherine Lafond : Malgré le coté guérrière du personnage, elle garde le coté sexy de Magali, et sa performance est superbe.

Jean Barney : Malgré l'éffacement du personnage de Goémon, il a su me séduire quand je découvrait cet univers. C'est réplique à la fin m'ont fait hurler de rire.

Patrick Messe : Je n'était pas habitué à l'entendre sur des personnage un peu fou (je gardait en tête Hagrid dans Harry Potter), et je l'ai trouvé formid' dans le rôle. Son "Edgar mon cauchemarre" m'a tout de suite plu.

Jacques Frantz : Impec' dans le rôle du méchant, sa presation est superbe et égale à celle de Roger. J'aime bien le coté prétentieux qu'il donne au compte.

Michel Clainchy : Correct sur Jodor. Il me fait pensé à Philippe Dumat à certains moments.

Agnès Gribe : J'ai pas très bien accroché, Clarisse n'a pas la voix de son age. Mais la comédienne a su donnez assez de romantisme dans son interprétation pour corriger.

J'ai découvert ce film par ce doublage. Le casting IDP est devenu THE casting VF d'Edgar/ Lupin pour moi. Les acteurs rendent le film palpitant, et l'adaptation semble nickel. Réussite.

Pas encore vu le film en VO (mais promis, la prochaine fois que je le ragarderais...)


Un grand film d'aventure, qui m'a fait découvrir Lupin, que je rangerais volontiers aux coté de Tintin ou Spirou. Miyazaki Rule !
avatar
mauser91
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 317
Age : 26
Localisation : Là ou aucun homme n'est jamais allé
Date d'inscription : 23/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  veggie 11 le Dim 25 Sep - 20:41

J'adore ton avis sur les différents doublages, ça résume exactement ce que je pense ! (Sauf 1 ou 2 points notamment dans le premier doublage, mais tous les goûts son dans la nature Smile).


Vu que j'y pense à nouveau, j'ai mis mon avis sur Animeland mais pas ici... Je vais faire court, système points positifs/points négatifs tant ce schéma correspond parfaitement au film.


LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO


a) Points positifs :

- La mise en scène est parfaitement rythmée, les décors sont magnifiques, notamment le jardin des Cagliostro ou encore les paysages bucoliques du pays, et les scènes joliment détaillées. On sent que la réalisation des arrière-plans a été soignée.

- Une transposition intéressante de la Comtesse de Cagliostro à la sauce nippone dans l’univers de Lupin III.

- La «Miyazaki touch» (scènes de contemplations entre les scènes d’action, poésie, esthétisme et soucis du détail…)

- Dès qu'on est lancé dans le film, on reste scotché, surtout durant la première partie vraiment bien menée. L'action ne manque pas.

- La chanson "Fire Treasure" et le sublime opening de début détaillant le voyage de Jigen et Lupin vers Cagliostro.

- Très bonne utilisation de Zenigata, pour une fois habile tout en restant obsédé par Lupin... Mais (voir points négatifs)


b) Points négatifs

- Un scénario fort simpliste (type princesse niaise à sauver) qui aurait gagné à un tout petit peu plus de maturité et de fidélité à l’univers du "vrai" Lupin.

- À la place de Miyazaki-san, j’aurai davantage exploité le potentiel du château aux pièges multiples… On reste un peu sur sa faim sur ce point-là comparé à son ancêtre ''Le Roi et l'Oiseau (Film sublime au passage).

- Zenigata : intelligent et efficace (comme dans le manga), mais fait trop gentil policier au service de la population dans la seconde partie du film. Mais quel intérêt aurait-il à révéler la véritable identité des faux monnayeurs (alors que Zenigata n’enquête que dans son intérêt personnel) vu que tout le monde s’en fout et qu’il risque de n’en tirer aucun profit ? Depuis quand un type aussi froid et brutal se soucierait-il des histoires de cœur entre Lupin et Clarisse ?

- Fujiko : euh… on parle bien de Fujiko, la bombe qui cherche toujours à profiter de Lupin ? Depuis quand elle l’aide sans lui demander quelque chose en échange ? Et c’est quoi ce treillis militaire qui fait de la sexy Fujiko un garçon manqué ? Help…

- Lupin : Comment ça, Lupin est maintenant un prince charmant romantique qui n’hésite pas à gravir des murs pour sauver Clarisse ?! Je l’ai trouvé très mou durant tout le film, on dirait que seul le sort de Clarisse l’intéresse. Et puis qu’est-ce qu’il est niais… ><

- Jigen : sous-fifre de bout en bout, aucune intelligence (sauf lorsqu'il devine que Lupin lui cache un truc), hystérique, obligé de laisser son talent au revolver au placard pour semer la pagaille à coup de canon anti-char qui lui demande aucune précision. L'élément comique quoi... On sent bien que Miyazaki déteste ce personnage. Le pire, c'est de voir à quel point la magie miyazakienne a cela de fantastique qu’elle peut réduire à néant le charisme d’un personnage en lui accolant une personnalité sortie de nulle-part et en réduisant son rôle à celui de buteur d’ennemis sans pour autant que ça ne choque les critiques de film. Ajoutez à ça une forte ambiguïté sur les relations hiérarchiques (ça aussi c’est nouveau…) entre Lupin et Jigen qui font dire à de nombreuses critiques hagiographiques que Jigen est le bras-droit et non l’associé de Lupin.

PS : c'est moi où Kobayashi s'ennuyait vraiment à doubler son personnage contrairement aux autre anime ?

- Goemon : mais pourquoi est-ce qu’il se trouve dans le film si c’est uniquement pour enjoliver le décor ?!

- Le chara-design : je n'aime pas (sauf pour les personnages de Cagliostro). Beaucoup trop rond, mettant peu en valeur les personnages de Lupin III et surtout fort variable en fonction des plans (Lupin a soit le visage d’un bébé, soit celui d’un adolescent/Jigen est soit moche, soit a le look du beau ténébreux de service). Entre Lupin qui paraît avoir quatorze ans, Zenigata qui a beaucoup grossi (faudrait peut-être penser à arrêter les râmen…) et Jigen qui passe pour un adolescent rebelle avec sa frange lui couvrant les yeux, le trait de Miyazaki passe vraiment très mal et affadit beaucoup les protagonistes de Monkey Punch. Et Fujiko blonde, désolée mais c’est une insulte au personnage d’origine.

- Le film a été réalisé en seulement quatre mois… Effectivement, ça se remarque… (Pratique la touche pause/arrêt sur un ordinateur ou un lecteur DVD)


J'estime avoir été sévère face à ce film culte, mais après tout, c'est le propre d'une critique de balancer entre points positifs et négatifs pour arriver à une conclusion tongue


Note :

20/20 pour les décors

18/20 pour la touche miyazakienne

17/20 pour l'action

16/20 pour l'esquisse géopolitique de l'histoire, très bien menée

15/20 pour l'humour

15/20 pour les personnages secondaires

14/20 pour l'histoire

10/20 pour le design

10/20 pour l'exploitation du château

2/20 pour le respect de l'univers d'origine

0/20 pour avoir réduit Fujiko à un GI

0/20 pour le massacre du personnage de Jigen

0/20 pour avoir réduit Goemon à l'état d'une fleur de prairie cagliostrienne





Mes doublages du film préférés :

1. Allemagne, 2006

2. Ex-aequo Allemagne 1987/France 2005

3. France, 1984
avatar
veggie 11
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 566
Age : 28
Localisation : Alpes suisses
Date d'inscription : 01/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.naru1202.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  veggie 11 le Mar 20 Mar - 23:44

Trouvé sur le Net : une comparaison entre ''Tintin et le lac aux requins'' (1971) et notre bon vieux ''Château de Cagliostro (!!!!) Shocked

Lien : http://www.gamekult.com/blog/eiffelnord/195975/d103-lupin-iii-et-le-lac-aux-requins.html

Personnellement qu'en pensez-vous ? Même si cela fait des lustres que je n'ai plus vu le film de Tintin, Je trouve cette comparaison très tirée par les cheveux pour ma part, certaines comparaisons laissant par ailleurs septiques et des informations n'apparaissent pas du tout dans ''Cagliostro'' (le chien renommé). Grosse farce ou comparaison sérieuse d'un internaute qui a vu trop loin ?

PS : j'avais déjà posté ma critique il y a quelques mois comme vous pouvez le voir en bas de la page.
avatar
veggie 11
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 566
Age : 28
Localisation : Alpes suisses
Date d'inscription : 01/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.naru1202.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  mauser91 le Mer 21 Mar - 13:46

Je n'ai pas regardé la vidéo, mais vu cet épisode de Tintin il y'a peu, et je n'y ai pas vu une seule scêne qu'aurait éventuellement "pompé" Miyazaki. Comme tu le disait, c'est surement un fan qui cherche loin.
avatar
mauser91
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 317
Age : 26
Localisation : Là ou aucun homme n'est jamais allé
Date d'inscription : 23/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  don-don le Mer 21 Mar - 13:59

Oui, comme mauser91, il s'agit plutôt d'un rapprochement forcé. Je pense que Miyazaki devait tout de même connaître l'oeuvre d'Hergé. Mais de là à ce qu'il soit allé chercher son inspiration dans ce film avec une histoire inédite en BD, c'est un peu gros. Les trésors cachés sous des lacs n'ont pas été inventé par Hergé. Les aventures d'Arsène Lupin regorge assez de chausse-trappes et couloirs secrets pour ne pas avoir à aller "pomper" ailleurs.

De même, je me souviens que la promo US du film ventait sa proximité avec le film d'Alfred Hitchcok "To Catch a chief" (La main au collet). Quand j'ai pu voir ce classique, il n'y a qu'un point commun entre les 2 films : le fait qu'un voleur détourne l'attention sur son crime en "copiant" la signature d'un autre plus célèbre (vol de bijoux dans Hitchcok, les faux billets avec Miyazaki)... C'est maigre comme rapprochement...

_________________

Yakku !! Dekaaltchar ...
avatar
don-don
ANIMATEUR DU FORUM
ANIMATEUR DU FORUM

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 08/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1980: LE CHÂTEAU DE CAGLIOSTRO

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum