1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Message  LUPIN le Mer 8 Nov - 23:02

Postez ici tous vos commentaires sur ce titre!

_________________
Visitez le site et le forum d'EDGAR DE LA CAMBRIOLE
avatar
LUPIN
WEBMASTER
WEBMASTER

Nombre de messages : 1556
Age : 39
Localisation : L'Aiguille Creuse
Date d'inscription : 08/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://http://edgardelacambriole.forumculture.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Message  BanishedPrince le Mar 11 Nov - 21:40

De l'or Romanov se trouve stocké dans "la banque de la libertée" de San Antonio et Lupin aimerait bien l'ajouter à sa collection. Malheureusement pour Lupin, le moine mystique Rasputin recherche aussi cet or et il a trouvé le moyen de convaincre Goemon de le protéger.

Spoiler:

C'est l'un des titres de Osamu Dezaki qui tient le mieux la route, jusqu'à trois quart du film environ, ensuite on rebascule dans le grand n'importe quoi classique des films de cet auteur. A défaut de canards et de tour volantes, on a droit cette fois-ci à un Rasputin qui transperce les gens avec un doigt... Rolling Eyes
avatar
BanishedPrince
Grand Maître de la Cambriole
Grand Maître de la Cambriole

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 08/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Message  Jigen Daisuke le Dim 20 Mar - 12:03

C'est quand même drôle, ce Rasputon... Enfin, la fin du film aurait pu être bien plus grandiose, mais elle est sympa.
Par contre, quelqu'un sait m'expliquer l'allusion à Judas Priest qu'on trouve sur un camion, genre trois secondes avant que le pont ne fasse boum, à New-York ?
Osamu Dezaki, fan des Priest ?
avatar
Jigen Daisuke
Roi de la Cambriole
Roi de la Cambriole

Nombre de messages : 169
Age : 27
Localisation : Le cul dans un bon fauteuil, un Walther P38 à portée de main...
Date d'inscription : 04/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Message  veggie 11 le Ven 6 Mai - 21:12

Ah le fameux pré-Anastasia des Japonais ! Very Happy Quand j'ai entendu que dans l'un des téléfilms, Lupin partirait à la recherche du trésor des Romanov, j'ai immédiatement eu certaines craintes qui au final se sont avéré tout à fait fondées.


Depuis maintenant 10 ans, suite à mon intérêt pour les événements de l'époque, j'ai tendance à fuir tout dessin-animé, film ou roman présentant Nicolas II comme un chic type, Anastasia comme âgée de moins de dix ans en 1917 et les bolchevik comme des usurpateurs. Il serait bon ton de réviser parfois les manuels d'Histoire, chers scénaristes... Alors certes, on peut soulever qu'il ne s'agit que d'un film divertissant, mais de là à réécrire l'Histoire sans invoquer de raison logique, il n'y a qu'un pas à franchir...


Enfin bref, oublions un peu ce problème et voyons plus globalement le téléfilm en soi... Donc Lupin part à la recherche du trésor (oh la ficelle classique), trésor qui au passage n'a jamais existé. Mais au fond, c'est comme le trésor des Templiers : il faut bien une ficelle scénarique populaire pour lancer l'action. Et puis Lupin qui ne s'intéresse pas à un trésor légendaire, ce n'est pas Lupin ! En chemin, il se retrouve confronté à différents personnages dont un clone de Raspoutine (la fin nous dévoilera pourquoi une telle ressemblance) et d'autres personnages un peu moins intéressants. Je ne dévoilerai pas davantage.

Signalons juste que le rythme est à mourir d'ennui durant un bon moment Sleep , qu'au final les révélations ne sont pas des plus excitantes, que Zenigata est sous-exploité, Goemon ridiculisé (le coup du doigt ), que les erreurs historiques pullulent (mais c'est déjà moins pire que le cultissime ''Anastasia'' de la 20th Fox), que l'action manque terriblement, que la réalisation du grand Dezaki n'est pas aussi marquante que celle de ''Goodbye'', ''Hemingway'' et ''Harimao''...


Pour les points positifs, nous noterons une réalisation technique nettement meilleure que celle du ''Dictionnaire de Napoléon'', un humour qui fait mouche, un Lupin fidèle à lui-même, de jolis arrêts d'image dezakiens, un Rasputon plutôt bien utilisé...


En bref, un peu mieux que ''Le Dictionnaire de Napoléon'' mais pas marquant non plus... A regarder entre copains devant une bonne soirée pop-corn/pizza
avatar
veggie 11
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 566
Age : 28
Localisation : Alpes suisses
Date d'inscription : 01/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.naru1202.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Message  Xanathos le Sam 28 Mai - 12:34

J'ai vu ce téléfilm le week end dernier.
Il a une réputation peu flatteuse auprès de la plupart des fans et est l'un des téléfilms les moins appréciés...

Et pourtant moi, il m'a beaucoup plu!

Bien sûr, je reconnais ouvertement ses défauts: la sous exploitation très décevante de Zenigata qui ne réapparaît qu'à la 50e minute (dommage, l'intro ou il pourchassait Lupin et Jigen à la bibliothèque était jubilatoire et très marrante), Goemon ridiculisé alors qu'en temps normal, il ne se laisserait absolument pas intimider ou dominer par un type comme Rasputon. Et évidemment, les libertés historiques très contestables (mais celle d'Anastasia de la Fox étaient bien pires, bien que ce long métrage de Don Bluth soit de bonne facture).

Mais à côté de ça, j'ai bien accroché à l'histoire: je l'ai trouvé bien menée et très prenante (je n'ai pas du tout ressenti les longueurs évoquées par Veggie11), la plupart des gags m'ont franchement fait éclater de rire (l'humour de Lupin est toujours aussi irrésistible), il y a de bonnes scènes d'action.

J'ai aimé aussi le personnage de Judy qui cachait bien son jeu et qui aura même su se montrer plus maligne que Fujiko alors que cette dernière est pourtant rusée comme une renarde.

Les deux bandits qui pourchassaient nos héros étaient bien campés et très intéressants, d'autant plus qu'ils n'étaient pas si bêtes que ça (les lunettes pare balles, pas mal du tout) mais ils auraient gagné à être davantage développés.

J'ai aussi beaucoup aimé Rasputon qui est un méchant très charismatique et qui en impose, il y avait certaines scènes ou il s'avérait vraiment impressionnant.

Et quel plaisir de réentendre Yasuo Yamada comme toujours fantastique dans le rôle de notre cambrioleur préféré.

en bref, j'ai trouve "La Banque de la Liberté" nettement mieux que "Le Dictionnaire de Napoléon" (vu le niveau de celui là, ce n'est pas difficile vous me direz! Laughing) mais il ne vaut pas "Good Bye Lady liberty", "Henningway Papers" et "Le Trésor d'Harimao" qui sont largement meilleurs.

Pour "moi "La Banque de la Liberté" ne fait pas partie des meilleurs téléfilms, mais ce n'est certainement pas l'un des plus mauvais. C'est un très bon cru qui m'aura fait passer d'excellents moments.

Je fais donc partie des rares fans à ne pas du tout avoir été déçu par ce TV Spécial. Smile


Dernière édition par Xanathos le Sam 28 Mai - 12:55, édité 1 fois
avatar
Xanathos
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 240
Age : 38
Localisation : Tahiti, Polynésie française
Date d'inscription : 19/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Message  veggie 11 le Sam 28 Mai - 12:49

Hum... Je dirais surtout qu'il tient avant tout ses promesses au tout début (bien aimé la course poursuite dans la bibliothèque et l'humour) jusqu'au moment où la banque de la liberté est découverte par Lupin... Et là, on sombre dans une lenteur de rythme qui m'a personnellement ennuyée. Et puis la police qui attend tranquillement au dehors alors qu'ils auraient tout l'intérêt de trouver une stratégie pour empêcher ce cambriolage... Et dommage pour le duel Goemon VS Lupin et Jigen complètement bâclé alors qu'il était si prometteur.


La dernière partie en Sibérie en revanche rattrape le tout. Bastons, action, humour, révélations : tout y est. Là on entre enfin dans l'Histoire et on regrette qu'un tel méchant d'envergure (Rasputon) n'ait pas été plus exploité dans la première partie. Goemon y est un peu moins ridicule aussi... Donc oui, la seconde partie est bien meilleure et redonne un peu de punch à ce TV spécial pas si mauvais mais pas extraordinaire non plus...


Même si y a eu pire : The last Job... Le Dictionnaire de Napoléon (à part l'humour... rien ne m'a plu dans ce Tv spécial). From Russia with love est loin d'être une purge.


La réalisation est aussi plus correcte, mais le style Dezaki sur Hemingway (l'as-tu revu dernièrement, Xanatos ? Smile) et Harimao manque terriblement.



PS : Ah le mythique Anastasia de la 20th Fox... Je m'en souviens comme si c'était hier, j'ai mis deux visionnages à le regarder en intégral tellement il m'agaçait. Et pourtant j'avais 13 ans à l'époque... Mais je connaissais déjà ''trop'' de choses sur cette période qui est loin d'être ma préférée de l'Histoire russe par ailleurs. Eh oui, j'ai un projet d'écriture sur les dernières trois décennies de l'empire russe.
avatar
veggie 11
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 566
Age : 28
Localisation : Alpes suisses
Date d'inscription : 01/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.naru1202.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Message  Xanathos le Sam 28 Mai - 20:31

veggie 11 a écrit:


La réalisation est aussi plus correcte, mais le style Dezaki sur Hemingway (l'as-tu revu dernièrement, Xanatos ? Smile) et Harimao manque terriblement.

Non, je n'ai pas encore revu "Hemingway Papers", j'y reviendrai volontiers quand je l'aurai revu. Wink
En revanche, je n'ai pas vraiment de chances car mes liens sur mon ordi me permettant de voir les téléfilms de 2004 à 2009 ne fonctionnent plus (je ne sais pas du tout à quoi c'est dû), résultat, il ne me reste plus que "From Russia with Love" et "Alcatraz Connection" (je n'ai toujours pas vu ce dernier d'ailleurs).
Dommage, surtout que les seuls téléfilms de cette période que j'ai pu revoir sont "Stolen Lupin" et "Angel Tactics" (mais maintenant, ce n'est plus possible, sic).
J'espère en tout cas qu'ils sortiront un jour aux USA car si je suis très copain avec l'anglais, c'est loin d'être le cas hélas avec l'Italien, vu que mon vocabulaire dans cette langue est atrocement limité.
Je ne regarde pratiquement jamais de fansubs, les rares exceptions étant certains téléfilms de Lupin III et quelques épisodes de la seconde série.



veggie 11 a écrit:PS : Ah le mythique Anastasia de la 20th Fox... Je m'en souviens comme si c'était hier, j'ai mis deux visionnages à le regarder en intégral tellement il m'agaçait. Et pourtant j'avais 13 ans à l'époque... Mais je connaissais déjà ''trop'' de choses sur cette période qui est loin d'être ma préférée de l'Histoire russe par ailleurs. Eh oui, j'ai un projet d'écriture sur les dernières trois décennies de l'empire russe.

C'est clair que lorsqu'on voit les libertés que prend le récit prend par rapport à la réalité historique, il y a de quoi s'étrangler en effet.
Les révolutions russes provoquées par la sorcellerie de Raspoutine revenu d'entre les morts, sic...

Mais en dépit de ce MONSTRUEUX défaut, j'ai bien aimé ce film qui est très sympa et superbement réalisé.
Ce n'est clairement pas le meilleur film de Don Bluth (son plus grand chef d'oeuvre demeure à ce jour le magnifique "Brisby et le secret de Nimh") mais c'est loin d'être le pire, car Bluth a réalisé aussi quelques abominables purges telles que l'épouvantable "Le Lutin magique" ou la niaise "Poucelina"...
avatar
Xanathos
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 240
Age : 38
Localisation : Tahiti, Polynésie française
Date d'inscription : 19/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Message  veggie 11 le Sam 28 Mai - 21:28

En revanche, je n'ai pas vraiment de chances car mes liens sur mon ordi me permettant de voir les téléfilms de 2004 à 2009 ne fonctionnent plus (je ne sais pas du tout à quoi c'est dû), résultat, il ne me reste plus que "From Russia with Love" et "Alcatraz Connection" (je n'ai toujours pas vu ce dernier d'ailleurs).


C'est effectivement bien dommage, car certains restent très sympas comme ''Sweet lost night'' ou encore ''Kiri no Elusive'' qui ont amené quelques petites originalités après des scénarios d'un classicisme lupinesque (comme Stolen Lupin ou encore Seven Days Rhapsody, bien que ces derniers restent sympathiques).


Il est vraiment dommage que tu n'ai pas encore vu ''Alcatraz Connection'', car il s'agit de l'un des meilleurs parmi la nouvelle génération de téléfilms. Même si en soi, cette adaptation de la saga de San Francisco - l'une des meilleures qu'ait pu écrire et dessiner Monkey Punch - reste assez gentillette comparé au manga, le scénario et la réalisation technique valent largement ''First Contact'' ou ''Opération Diamant''. Dommage qu'IDP ne se soit pas davantage intéressé à celui-ci plutôt qu'au ''Dictionnaire de Napoléon'' (je vais d'ailleurs pas tarder à faire ma critique de ce Tv spécial Twisted Evil ).


Ce n'est clairement pas le meilleur film de Don Bluth (son plus grand chef d'oeuvre demeure à ce jour le magnifique "Brisby et le secret de Nimh") mais c'est loin d'être le pire, car Bluth a réalisé aussi quelques abominables purges telles que l'épouvantable "Le Lutin magique" ou la niaise "Poucelina"...

Le ''Lutin magique'' ! Je m'en souviens parfaitement de cette horreur scénarique. Quand l'ais-je vu pour la première et dernière fois ? Je devais avoir neuf ans, pas plus... Un DA sans grand intérêt qui ne m'a pas marqué à un seul moment (à l'exception des chemins dallés qui permettrait aux enfants de rentrer chez eux Laughing ). J'ai quand même été au bout pour voir si la fin rattraperait le reste, mais non c'est même pire ...

avatar
veggie 11
Maître Suprême de la Cambriole
Maître Suprême de la Cambriole

Nombre de messages : 566
Age : 28
Localisation : Alpes suisses
Date d'inscription : 01/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.naru1202.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1992: LA BANQUE DE LA LIBERTE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum